Riccardo Petrella, éminent politologue et économiste, a acquis une solide formation académique. Il détient un doctorat en Sciences politiques et sociales (spécialisé en politique économique) de l’Université de Florence, en Italie. Il s’est fait connaître particulièrement à titre de fondateur et président du Groupe de Lisbonne. Riccardo Petrella est également président de l’Université européenne de l’environnement depuis 1990. Il a publié récemment L'Éducation : victimes de cinq pièges sans oublier Le manifeste l'eau et Le bien commun (Labor). « La solidarité n'est pas une affaire de générosité ou de compassion. Elle se fonde sur le respect de l'autre et des formes que prend la créativité personnelle et collective. Elle est porteuse d'avenir, mais le système dominant tente de nous convaincre du contraire.

Riccardo Petrella

Professeur à l'Université Catholique de Louvain (Belgique) où il enseigne « La Mondialisation » et « La Société d’information », ainsi que à l’Accademia di Architettura dell’Università Svizzera Italiana a Mendrisio (CH).

Docteur honoris causa de l'Université d'Umeå (Suède), des Facultés Polytechniques de Mons (Belgique), de l'Université de Roskilde (Danemark), de l'Université du Québec à Montréal (Canada), de l'Université Catholique de Bruxelles (Belgique), de l'Institut Polytechnique de Grenoble (France).

Docteur en Sciences Politiques et Sociales (spécialisation en économie politique) de l’Université de Florence (Italie), il a commencé sa carrière à Rome en 1965 en tant qu’assistant du Secrétaire Général du Comité pour le Développement des Sciences Sociales en Italie.

En 1967, il travaille à Vienne (Autriche) au Centre européen de Recherches en Sciences Sociales de l’UNESCO dont il sera nommé Directeur en 1970. Ses champs de recherche sont le développement régional, l’innovation technologique, la recherche comparative transnationale.

En 1978, il rejoint la Commission des Communautés européennes dans le cadre du Programme FAST (Forecasting and Assessment in Science and Technology).

Directeur de ce programme de 1979 jusqu’en 1994.

Conseiller à la Commission européenne en matière de politique de la science et de la technologie entre 1997 et décembre 2003

Il fonde en 1991 le Groupe de Lisbonne, auteur d’un ouvrage Limites à la Compétitivité (disponible en 12 langues, y compris le coréen et le chinois).

Il a été aussi le fondateur en 1992 et premier secrétaire général de la European Interuniversity Association for Education on Society, Science and Technology (connue en tant que ESST) regroupant 15 universités européennes.

Il a été également pendant trois ans professeur au Collège d’Europe à Bruges et à l'Université de Liège. Il a été "Visiting Professor" dans plusieurs universités au Canada, aux Etats-Unis, au Brésil, en Argentine, en Corée du Sud et dans de nombreux pays d'Europe occidentale.

Il a présidé, depuis 1992 jusqu'à octobre 2000, une Association pour l’Université européenne de l’Environnement (Paris).
Depuis 1997, il a fondé le Comité International pour le Contrat Mondial de l'Eau présidé par Mario Soares.

Parmi ses derniers livres :
Limits to Competition (avec le Groupe de Lisbonne), MIT Press, Boston, 1995 ;
Le Bien Commun – Eloge de la Solidarité, Labor, Bruxelles, 1996 ;
Les Ecueils de la Mondialisation, Editions Fides, Montréal, 1997 ;
Le Manifeste de l'Eau. Pour un Contrat Mondial, Labor, Bruxelles, 1998 ;
(sous la direction de) L’eau : Res publica ou marchandise ?, Editions La Dispute, Paris, 2003 ;
Désir d’humanité. Le droit de rêver, Labor Bruxelles, 2004

Père de trois enfants, il est devenu grand-père d’une petite Charlotte, née le jour de l’éclipse solaire (le 11 août 1999) et d’un petit Matteo (28 novembre 2001).

Projets de Riccardo Petrella
Ouverture de l’Univeristé du bien commun en 2004
La Faculté de l’eau offrira des cours au Québec

Contactez-nous par courriel en cliquant ici

©2010 nadiedesign