Rodolphe De Koninck
À qui et à quoi sert l'agriculture mondialisée?

Le mercredi 28 septembre 2016, 19 h 30 à La Basoche
120, rue Principale, Gatineau (secteur Aylmer), Qc J9H 3M3
15 $ pour les membres et les étudiants,
20 $ en pré-vente ou à la porte.
Pour vous procurer des billet.

 

Cliquez ici pour un avant goût!

Parmi les grands enjeux auxquels sont confrontées les sociétés contemporaines, il faut compter ceux qui résultent de la mainmise des entreprises multinationales sur l'agriculture et l'alimentation. L'agriculture a beau représenter la première source d'emploi dans le monde ainsi que la principale forme d'utilisation du sol, son contrôle échappe de plus en plus aux citoyens, témoins apparemment impuissants d'une évolution de plus en plus néfaste de l'ensemble du secteur agro-alimentaire.


 

Prix d'excellence
Lyse-Daniels 2015

La Société Gatineau Monde remercie chaleureusement ses généreux partenaires pour leur appui indéfectible.

Ville de Gatineau

 

Hautement mécanisée, l'agriculture industrielle moderne repose sur un recours sans cesse croissant aux sources d'énergie fossiles. Elle constitue la première cause de déforestation et de plusieurs autres formes de détérioration environnementale, dont les émissions de gaz à effet de serre et, donc, de bouleversements climatiques. Contrairement aux prétentions de l'agro-industrie, l'agriculture mondiale produit déjà beaucoup plus que ce qui est nécessaire pour nourrir les quelque 7,3 milliards d'habitants de la planète et est responsable de gaspillages énormes. Malgré cela, près d'un milliard de personnes souffrent de la faim, alors que plus d'un milliard mangent trop, avec, dans les deux cas, des conséquences négatives considérables pour la santé, y compris celle de la planète.

Enfin, les pratiques prônées par les organisations internationales, telles la Banque mondiale et la FAO, contribuent à l'aggravation de la situation. Elles favorisent la concentration du pouvoir de produire et de mettre en marché entre les mains des géants de l'agro-alimentaire, au détriment des petits et moyens producteurs et, surtout, de la sécurité et de la souveraineté alimentaires à toutes les échelles.

Pourquoi? Que faire?


B i o g r a p h i e

Rodolphe De Koninck enseigne la géographie à l'Université de Montréal, où il est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études asiatiques. Homme de terrain et écrivain, il mène des recherches dans le Sud-Est asiatique depuis près de 50 ans, a enseigné au Québec, en Europe, en Asie et en Afrique et a signé plus d'une vingtaine de livres et quelque 200 articles.

 

Contactez-nous par courriel en cliquant ici
©2010 nadiedesign