Emmanuelle Walter
Comprendre les racines du féminicide autochtone au Canada
Le mercredi 1er février 2017, 19 h 30 à La Basoche
120, rue Principale, Gatineau (secteur Aylmer), Qc J9H 3M3
15 $ pour les membres et les étudiants,
20 $ en pré-vente ou à la porte.
Pour vous procurer des billet.

Emmanuelle Walter


Prix d'excellence
Lyse-Daniels 2015
 

Cliquez ici pour un avant goût!

Selon les troublantes statistiques publiées par la GRC en 2014, 23 % des femmes assassinées ou disparues au Canada sont Amérindiennes, alors que les femmes autochtones ne représentent que 4 % de la population féminine au pays. Comment expliquer ce phénomène dans un pays où le taux de crimes violents est relativement faible? Cette triste réalité concerne tout le monde, y compris les Québécois : au moins 46 Amérindiennes ont été assassinées au Québec depuis 1980. Partout au pays les femmes de la « troisième solitude » sont terriblement fragiles et vulnérables.

 

La Société Gatineau Monde remercie chaleureusement ses généreux partenaires pour leur appui indéfectible.

Ville de Gatineau

  Le risque pour une autochtone de mourir assassinée est quatre à sept fois plus élevé que pour toute autre femme. Dans un récent essai au titre percutant, Sœurs volées – Enquête sur un féminicide au Canada (Lux, 2014), la journaliste Emmanuelle Walter jette un regard neuf sur cette tragédie trop longtemps banalisée par la population et les autorités politiques. Une remise à jour des relations avec les Premières Nations s'impose. Comment peut-on redonner espoir à des communautés aux prises avec de multiples problèmes sociaux, sans perspectives d'avenir? Et si ces assassinats et ces disparitions n'étaient que le symptôme d'un malaise plus profond?

B i o g r a p h i e

Native de France, la journaliste, auteure et réalisatrice Emmanuelle Walter vit au Québec depuis 2011. Elle a collaboré, entre autres, à Libération, au Nouvel Observateur et aux magazines Village, Nouveau Projet et Châtelaine. Ses sujets de prédilection sont les enjeux autochtones, le monde rural, les questions climatiques et l'urbanisme. Auteure de plusieurs ouvrages, elle fera paraître en novembre un récit de voyage à la baie James avec le député Romeo Saganash, Le centre du monde (Lux).

 

Contactez-nous par courriel en cliquant ici
©2010 nadiedesign