Aurélie Lanctôt
Austérité et politiques néolibérales: quelle justice pour les femmes?

Le mercredi 22 février 2017, 19 h 30 à
La Basoche
120, rue Principale, Gatineau (secteur Aylmer), Qc J9H 3M3
15 $ pour les membres et les étudiants,
20 $ en pré-vente ou à la porte.
Pour vous procurer des billet.

Aurelie Lanctot

Prix d'excellence
Lyse-Daniels 2015

La Société Gatineau Monde remercie chaleureusement ses généreux partenaires pour leur appui indéfectible.
 

Cliquez ici pour un avant goût!

Les mesures d'austérité mises en œuvre au Québec dans les dernières années ont fait mal aux femmes plus qu'à quiconque. Elles se sont appauvries, elles ont perdu leurs emplois et l'accès aux services dont beaucoup d'entre elles dépendent pour assurer leur autonomie s'est fragilisé. Historiquement, au Québec, les politiques sociales ont propulsé l'émancipation des femmes. Or les politiques néolibérales mises en œuvre depuis une vingtaine d'années dans la belle province, en remettant en question la pertinence et la nécessité des programmes sociaux et des services publics, menacent les gains réalisés au terme de décennies de luttes féministes. Comment peut-on résister à cet assaut?

 

 



Ville de Gatineau

  Au-delà de la question des femmes, la gouvernance néolibérale abime le lien social, isole les plus vulnérables et nous empêche de concevoir un projet collectif qui porte au-delà des paramètres comptables et nous achemine dans une impasse. Comment rompre avec cette vision étroite de l'avenir du Québec ?

B i o g r a p h i e

Aurélie Lanctôt est diplômée en journalisme et en science politique de l'Université du Québec à Montréal. Elle termine actuellement ses études en droit à l'Université McGill. Elle tient une chronique à l'émission de Catherine Perrin sur les ondes d'ICI Première, ainsi que dans la Gazette des femmes. Elle est l'auteure du livre Les libéraux n'aiment pas les femmes, paru en 2015 aux éditions Lux.

 

Contactez-nous par courriel en cliquant ici
©2010 nadiedesign