Alain Deneault
Le pouvoir outrancier des multinationales.
Faire la loi grâce aux États complices et aux paradis fiscaux


Le mercredi 26 octobre 2016, 19 h 30 à
La Basoche
120, rue Principale, Gatineau (secteur Aylmer), Qc J9H 3M3
15 $ pour les membres et les étudiants,
20 $ en pré-vente ou à la porte.
Pour vous procurer des billet.

AlainDeneault

 

Cliquez ici pour un avant goût!

Les entreprises multinationales se sont érigées en de véritables pouvoirs qu'aucune institution publique n'arrive à encadrer convenablement. Elles bénéficient, d'une part, d'un accès facile vers les paradis fiscaux (les Bermudes, les Bahamas, le Luxembourg, Singapour…) tout en voyant les États où elles ont leur siège social les défendre à la manière de lobbies.

 

Prix d'excellence
Lyse-Daniels 2015

La Société Gatineau Monde remercie chaleureusement ses généreux partenaires pour leur appui indéfectible.

Ville de Gatineau

  Forte d'une forme nouvelle de souveraineté politique, ces entreprises arrivent maintenant à faire la loi — ce que les groupes de pression et institutions de recherche qu'elles financent appellent les lois économiques — tout en bénéficiant souvent de la complaisance des législations politiques. Il s'ensuit force injustices sociales, guerres et entreprises de déstabilisation politique.

B i o g r a p h i e

Natif de Gatineau, Alain Deneault est Directeur de programme au Collège international de philosophie à Paris. Il est l'auteur de plusieurs essais sur le recours aux paradis fiscaux par les multinationales, dont Noir Canada, Offshore, Paradis fiscaux : La filière canadienne et Une escroquerie légalisée, tous parus aux Éditions Écosociété. La médiocratie est son dernier titre paru chez Lux en 2015.

 

Contactez-nous par courriel en cliquant ici
©2010 nadiedesign